Publicité
Publicité

Pierre Dion, à été reconnu coupable le 22 mai dernier d'avoir incité à la haine sur les réseaux sociaux, a reçu une peine de 30 jours de prison, mardi.

 

Le Iman Ayman Elkasrawy fait l'objet d'une deuxième critique, cette fois au sujet d'une vidéo de prière controversée enregistrée à la mosquée Masjid Toronto sur Dundas.

  La question qu'il faut se poser, «Y a-t-il» une justice ?  Le prédateur sexuel ciblant des adolescentes et des jeunes femmes dans les abribus de Repentigny a été arrêté au mois de mars à L'Assomption, sur la Rive-Nord de Montréal.

Voilà ce que devait être le titre du Journal de Montréal, mais à la place on sous-entend qu'il n'a pas bien agi et c'est presque normal : il acquitte son amie à sa dernière journée comme juge.

Je ne sais vraiment pas, par ou je devrais commencer, c'est vraiment déconcertant tous les médias ont parlés dernièrement de la condamnation de Pierre Dion, au Québec et Canada.

Publicité
Publicité
Publicité