Publicité
Publicité

Le Parti libéral du Québec a-t-il fait une fraude électorale (PLQ) ?

La fraude électorale est une violation des règles d'un système d'élections, de façon à garantir ou favoriser (augmenter la probabilité) un résultat voulu.

Mais que s'est-il passé dans le cas du Parti Québécois dans la Ville de Gaspé ? C'est très très inquiétant surtout qu'on est en 2018, j'ai peine à imaginer au référendum de 1995, Oh là là.

Le soir des élections générales, M. Boulay l'avait emporté avec 33,8 % des voix et 132 votes de majorité sur Méganne Perry-Mélançon, 132 votes de majorité, imaginé après recomptage Perry-Mélançon à rapporté avec 41 de plus, incroyable.

Des questions et des questions.

Il apparait donc possible que le Parti Libéral du Québec eût été élu «frauduleusement» lors de cette élection dans Gaspé. Si le Parti Québécois a demandé ce recomptage judiciaire, c'est parce que les votent ne correspondaient pas au nombre de votants. Est-ce une fraude des Libéraux, jusqu'où semblent-ils prêts pour gagner, depuis quand dure cette magouille ? Est-possible qu'un recomptage judiciaire dans tous les comtés soit demandé, est-ce souhaitable d'avoir plus de sécurité dans les bureaux de vote?

Ce qui fait peur avec ce qui s'est passé à Gaspé. C'est que si l'erreur (ou la fraude) au lieu d'être sous la forme de 194-0-0-0 avait été quelque chose de moins évident comme 161-10-12-11, probablement que personne ne s'en serait rendu compte.

Pour l'instant nos médias de masse ne parlent pas de fraude, pourtant un juge en raison d'irrégularités soumises dans la demande du PQ, soumettait que c'était très pertinent d'avoir un recomptage de la boite 61 dans le secteur de Wakeham.

Le PQ attend par ailleurs le résultat de sa demande de contestation judiciaire des résultats du 1er octobre dans la circonscription d'Ungava et espère ainsi faire passer à 11 sa représentation en Chambre.

Une fraude m'apparait clairement, est-ce difficile de trouver les gens qui ont contribué à faire élire le Parti Libéral du Québec, la réponse est non! espérons qu'il y aura des accusations portés contre ces gens antidémocratique.

Pour ce qui est du DGEQ, je n'ai aucune confiance, je me rappelle l'avoir alerté par courriel pour des erreurs sur son site internet lors des élections 2014. La réponse reçu, était qu'une erreur informatique, sans vraiment en donner les détails. Ha oui, voilà : «Le nombre de 8 000 000 était dû à un problème informatique au niveau de l'affichage où le nombre de votes valides, exercés et rejetés ont été doublés lors de la fermeture des périodes préliminaires».

Pour terminer, il devrait aussi y avoir recomptage dans le quartier Rosemont. Voici les résultats de 2014, Québec Solidaire à doublé.

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité
Publicité