Les conservateurs avancent dans les sondages moins de quatre mois avant les élections fédérales d'octobre

Le Parti conservateur de droite d'opposition au Canada a maintenu son avance dans les sondages moins de quatre mois avant les élections fédérales d'octobre.

Le sondage Ipsos a révélé cette semaine que le Premier ministre libéral Justin Trudeau, élu à une écrasante majorité en 2015, avait attiré de nombreux électeurs dans tous les milieux politiques.

Selon le sondage, le chef conservateur Andrew Sheer obtiendrait 37% des voix, contre 31% pour Trudeau.

Les conservateurs mènent maintenant le vote dans les comtés de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et des Maritimes, les provinces de droite traditionnelles, et sont liés aux libéraux de l'Ontario à la suite de la victoire du député conservateur Doug Ford dirigée par les ministres en chef des provinces.

«Ils ont manqué de temps pour faire quelque chose de nouveau pour eux, venant de derrière le Parti conservateur, qui est devenu le courant dominant du pays, a déclaré Sean Simpson, vice-président d'Ipsos ».

Le Parti libéral de Trudeau a été plongé dans des crises politiques tout au long de l'année.

En avril, deux ministres, Judy Wilson-Raibold et Jane Filippot, ont démissionné à la suite de l'affaire SNC Lavalan, accusant le premier ministre de s'immiscer dans le procès pénal de la firme d'ingénierie québécoise.

Le Premier ministre a fait face à la colère contre les groupes environnementaux et les peuples autochtones la nuit dernière lorsqu'il a accepté d'étendre l'oléoduc.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir