Publicité
Publicité

Le seul média qui ne peut être acheté par Justin Trudeau

Comme vous l'avez peut-être entendu, Justin Trudeau vient d'annoncer 595 millions de dollars destinée aux journalistes "en qui il a confiance". 

JUSTIN TRUDEAU ACHÈTE LES MÉDIAS CANADIENS!

Trudeau a annoncé la création d’une caisse de 595 000 000 $ destinée aux derniers journalistes du secteur privé au Canada, mais seulement s’il peut leur «faire confiance».  "Une question clé, savoir quelles organisations seront éligibles pour les nouvelles mesures et lesquelles seront exclues. Le gouvernement a déclaré que le paquet viserait à aider les organes de presse" de confiance "..."

Et si vous êtes un journaliste qui veut profiter de 595 000 000 $ de Trudeau, il doit savoir s'il peut vous faire confiance:

    
* Pas de publications Trudeau ou son cabinet, aussi incompétent soit-il.
    
* Pas de publications sur des enquêtes embarrassantes.
    
* Vous devez diaboliser les critiques de Trudeau de «fanatiques», «homophobes» ou «islamophobes».
    
* Et vous devez promouvoir les politiques de Trudeau dans tous les domaines, de la taxe sur le carbone à l’immigration de masse à la frontière.

Trudeau veut transformer les journaux canadiens et les chaînes de télévision privées en petites répliques de CBC. Il achète leur fidélité.  La plupart des entreprises de médias au Canada vont s’engager dans cette voie.


Peut-on deviner qui seront élligible aux beaux dollars de Justin Trudeau ? Tous les grands journaux - le Toronto Star, le Globe and Mail, le National Post - ont publiquement demandé à Trudeau de demander un renflouement. Ils ont même engagé des lobbyistes. Il ne faut pas oublier La Presse, Le Devoir, Lactualité et Groupe Capitales Médias.


Et le grand syndicat du journalisme a non seulement réclamé l’argent du gouvernement, mais il a également promis sa loyauté à Trudeau. Il y a quelques semaines à peine, ils ont annoncé qu'ils feraient campagne en tant que SuperPAC officiel pro-Trudeau aux prochaines élections. Voici leur tweet, annonçant leur campagne partisane:

La désinformation est déjà commencé.

C’est une contrepartie: si les journalistes donnent une bonne couverture à Trudeau, il leur donnera 595 000 000 $ de votre argent.

Tous les journaux du pays ont annoncé leur intention de retirer de l'argent. Chaque station de radio, chaque chaîne de télévision, chaque site d'informations.

Sauf nous. Parce que Trudeau ne peut pas nous acheter.

Nous ne prenons aucun argent du gouvernement - zéro. Et nous ne le ferons jamais. C'est la raison pour laquelle nous pouvons dire honnêtement à propos de Trudeau.

C’est pourquoi il ne nous «fait pas confiance». Parce que nous ne répondons qu'à vous, nos téléspectateurs.

Il déteste ça chez nous.

Mais maintenant, notre travail est plus important que jamais - car tous les autres journalistes indépendants du pays viennent d'être rachetés.

C’est juste que nous sommes partis.

Trudeau a attaqué nominalement The Rebel à la période des questions du 21 novembre 2018 - à cause de nos rapports d'enquête sur les scandales de sa politique d'immigration massive.

Nous sommes le seul média du pays à oser le critiquer davantage.

Et il nous surveille.

Et il nous déteste.

Parce qu’il ne peut pas nous acheter.
AIDERONS-VOUS LE REBELLE?

J'ai donc un service à vous demander: puisque tous nos concurrents sont sur le point de tirer un profit énorme de Trudeau, pouvez-vous nous aider à faire face à la concurrence?

Nous n’avons pas besoin de 595 000 000 $. Mais nous pourrions certainement utiliser 595 000 $ alors que nous nous préparons pour les élections fédérales de 2019.

C’est dans moins d’un an. Nous devrons engager plus de journalistes pour couvrir Trudeau. Si nous ne le faisons pas, il n’y aura littéralement aucun journaliste indépendant lors de sa tournée de campagne. Ce seront tous des journalistes du gouvernement.

Nous devons embaucher plus d'éditeurs vidéo. Nous devons améliorer notre site Web. Nous devons déposer des centaines de demandes d'accès à l'information supplémentaires (qui coûtent toutes de l'argent). Nous devons payer nos factures.

Et nous pouvons tout faire avec un millième d'argent utilisé par Trudeau pour payer nos rivaux.

Mais cela signifie que nous devons compter sur des donateurs de base tels que vous. Pouvez-vous nous aider?

Si tel est le cas, faites un don ci-dessous et aidez-nous à faire face à nos rivaux.

Je vous promets que nous ferons un journalisme meilleur et plus honnête avec 595 000 dollars qu’ils ne le feront avec 595 000 000 dollars.

* Vous pouvez également faire un don par chèque. Veuillez faire les chèques à l'ordre de The Rebel et les envoyer à:

Le rebelle
PO Box 61056 Eglinton / Dufferin RO
Toronto ON M6E 5B2

* Vous pouvez envoyer des virements électroniques à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* Pour contribuer dans une devise différente ou pour payer par carte de crédit (pas PayPal), veuillez visiter RebelDonations.com

Pour ma part, j'aiderais TheRebel media.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité