Publicité
Publicité

La peur des médias avec les Fake News

Et c'est parti, nos médias commencent à réaliser que les Fakes News existent bel et bien,et c'est loin d'être les petits médias indépendants qui pratiquent la désinformation.

Nos médias canadiens paniquent royalement, je m'en suis rendu compte dernièrement que ça les dérange au point de publier des articles de supposément fausses rumeurs.

Le premier article a été fait par le magazine L'actualité et s'intitule ;

L'actualité tente de nous faire croire que cette affaire n'a jamais été passée sous silence. L'auteur de l'article Camille Lopez, utilise le contenu de plusieurs autres médias pour tenter de nous convaincre qu'ils n'ont rien caché de la journaliste agressée. Pourtant les médias ont bel et bien caché cette affaire.

Faith Goldy: “journaliste attaqué”

 

SAMEDI 4 AOUT LE JOURNAL DE MONTRÉAL À PUBLIER UNE ENQUÊTE OU ON TENTAIT DE DISCRÉDITÉ STUPIT (ANDRÉ PITRE), SELON L'ENQUÊTE IL FAISAIT DES FAKE NEWS, ON LE TRAITAIT DE MENTEUR, QU'IL AVAIT UN DISCOURT HAINEUX, ON DEMANDAIT AUX POLITICIENS DE NE PAS COLLABORER AVEC LUI POUR NE PAS LUI DONNER DE LA CRÉDIBILITÉ.

Mais c'est vrai, André Pitre dérange beaucoup, celui-ci à un immense auditoire en live sur Facebook. De peine, de misère, il a ouvert un beau studio privé ou il reçoit des personnalités connues, politiciens, avocats, etc.

Les médias sont sur la panique à l'idée de passer deuxième. Voici un bout de l'article du Journal de Montréal: à deux mois de l’élection au Québec, le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence s’inquiète de l’avènement de petits médias alternatifs qui mélangent allègrement informations, opinions et théories du complot.

Il faut aussi spécifier que l'on vise presque uniquement le mouvement de la droite. Oui, oui, selon les médias de masse, c'est la droite radicale qui est mauvaise. Mais pour ce qui de la gauche est de moindre, mais en fait tout le monde sait que la gauche utilise la violence, menaces pour bien se faire comprendre. On sait aussi que tous les antifascistes sont de gauche. Donc on pourrait dire que nos médias de masse tirent beaucoup vers la gauche, car on dénonce des petits médias indépendants de droite.

Voici de la désinformation du Journal de Montréal, dans l'enquête on reproche à Josée Rivard des propos haineux envers les musulmans, etc. Tout dernièrement, celle-ci a changé de cap, tous les gens qui utilisent les réseaux sociaux sont au courant de la nouvelle et qu'en fin de compte elle aime bien les musulmans, elle a fait la paix avec eux.

Pourquoi le Journal de Montréal n'a-t-il pas parlé de ce changement. Une réponse simple, la journaliste a préféré utilisée la désinformation, l'article n'aurait pas cadré avec le but qu'elle visait.

L'hypocrisie des médias de gauche, j'écoute à l'occasion Stu-Pit et je n'ai jamais à aucune occasion eu l'impression qu'il utilisait des propos à connotation, diffamatoires, haineux, racistes ou de violence. Mais bon, si je me mets dans la peau d'un vrai journaliste qui veut faire son travail, je me préoccuperais des médias de gauche, qui eux utilisent des discours haineux et de violence, comme Montréal Counter-info!

Le guide pratique de Montréal Counter-info :

Ce site internet, n'inquiète absolument pas nos médias de masse, pourtant ce site a été signalé des dizaines de fois. Il faut se poser la question, pourquoi les autorités le laissent-ils encore ouvert, à qui sert-il exactement ?

Les médias ont-ils peur que la population se réveille.

Si je vous parle de Toronto, dernièrement il y a eu un attentat terroriste, mais les médias se contentent de dire que l'homme qui a tiré est un déséquilibré, ce n'est pas un attentat terroriste.

Pourtant, les gens sur les médias sociaux n'ont pas eu la même information, tout démontre que l'on tente de cacher les faits qui reposent sur les motifs réels de l'attentat.

Le (22 juillet 2018), à Toronto, un terroriste a tiré sur une fillette de dix ans et une femme de dix-huit ans qui ont perdu la vie. Il a eu également plusieurs blessés, la police a rapidement identifié l'assasin. Disant qu'il était "connu de la police" son âge, 29 ans a été immédiatement été publié, - mais les autorités ont refusé de donner son nom pendant près de 20 heures. Puis dans un geste qui ne peut être qualifié que de chorégraphie, la police a publié le nom du terroriste - Faisal Hussain.

Et aussitôt, simultanément, un journaliste de la CBC, Shanifa Nasser, a publié une lettre non signée qui proviendrait de la famille du terroriste. Il a été écrit que le terroriste Hussain avait souffert d'une maladie mentale toute sa vie.

Ensuite, l'État islamique a revendiqué l'attaque, mais beaucoup de médias canadiens ont rapidement réfuté ces affirmations.

Pourtant le seul médias qui parle de terroriste est Rebel Media un média de Toronto. Pourquoi Trudeau et les grands médias canadiens sont-ils les seuls à refuser d'admettre qu'il s'agissait de terrorisme?


Quand on parle de Fake news, on parle de désinformation et encore une fois les médias n'utilisent pas le mot désinformation pour d'écrire les Fakes News. Voici une vidéo de Faisal Hussain.

Il faut croire que c'est très bien fait si ce n'est pas lui! Justin Trudeau c'est empressé de déclarer que ça n'avait rien à faire avec du terroriste, qui plus, celui-ci à eu l'audace d'aller au funéraire d'une des victimes de ses propres démons qu'il a créés. Il a trouvé une famille d'une des victimes pour l'exploité pour et ce faire du capital politique. La question que je me pose, qu'est-ce que le gouvernement Trudeau à promis à cette pauvre famille.

L'évasion migratoire n'existe pas en Espagne, selon les médias c'est un Fake News, voici deux vidéo : les médias veulent nous faire croire que ses gens ont tous besoin d'aide, ils arrivent avec des téléphones cellulaires, des montres, des polos et de belles casquettes et crient en levant le poing Allah Akbar et parle de Jihad, intéressant pour ceux qui les accueillent.

Pourquoi exactement les médias ne veulent pas en parler ? l'augmentation du taux de criminalité au Canada et surtout à Toronto ( la crise migratoire aux douanes à Lacolle, etc.

Il faut se mettre dans la peau de nos gouvernements qui sont présentement en place, le but c'est d'accueillir le maximum d'émigrants pour avoir le maximum d'appuis lors des élections. Si je vous dis que nos gouvernements n'ont pas la main sur le coeur, me croyez-vous ?

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité