Publicité
Publicité

La source d'inspiration d'un anglophone, Diane Blain (Lettre ouverte de Peter Riden)

 

Comme promis et propagé dans d'autres groupes pour les gens qui ont besoin de vous connaître, Mme Diane Blain.

La superbe photo d'une dame courageuse pour que le monde sache... Au-delà du Canada. Diane fait maintenant partie de l'histoire humaine dans sa position forte contre ceux qui arrêtent la liberté d'expression, y compris un certain juvénile qui a été impoli envers elle. Il y a beaucoup plus à raconter à propos de cette courageuse dame.

Dans une foule des plus antagonistes, Diane S'est courageusement posée pour poser une question légitime à l'orateur juvénile qui se passait avec son habituel bavarder trompeur. Elle a posé des questions sur l'argent donné à la facilitation d'une nouvelle inondation d'immigrants qui passent librement par une brèche à la frontière de la province de Québec des États-Unis et aidé par des agents de la GRC. 146 millions de dollars n'est pas de la petite argent et les citoyens sont en train de payer la facture, pas le mineur.

En entendant clairement la question compromettante mais factuelle de Diane, l'opportuniste déchaînée a sauté sur elle et a joué la carte raciste et diaboliser un citoyen honorable d'âge d'or et lui faire sentir qu'elle n'a pas sa place. Elle s'est levée avec lui poliment, mais affirmatif, et a osé demander ses sentiments sur les gens de la province de Québec. Avec arrogance, il a éclaté qu'il était un québécois fier, niant pourtant diane de sa longue vie de citoyens avant que Maggie ne s'enfuit avec son père biologique il y a des décennies.

Puis ses potes occupés ont poussé Diane et l'ont forcée derrière la foule mais heureusement qu'une âme courageuse était en train de filmer toute l'intervention et de montrer qu'elle était même bras enfermé par l'un d'entre eux. C'est une dame qui est à l'époque, 74 ans jeune. Les becs principaux ont rejoint le mineur en essayant de détruire sa réputation et de la faire ressembler à un fanatique connecté à certains groupes. Laisse-moi te dire ça. Ces groupes ne sont pas des antifa payés par l'état profond pour créer des ravages. Ces groupes avec lesquels Diane pourrait être connectée sont des patriotes et sont la dernière ligne de défense contre l'usurpation de pouvoir que nous voyons exposée par le canari juste-in (lire Justine).

Certains vont sauter dans le surnom "Séparatiste / indépendantiste" et vont crucifier Diane pour avoir montré de la passion pour sa province. Je vois le Canada être son pays autant que celui de n'importe quel résident insatisfait qui, parfois, ressent le besoin de sortir de ce désordre. J'ai découvert que ceux qui rêvent d'un plus petit "Péyi" se sentent trahis par leur gouvernement. Certains vont utiliser la langue comme une raison. Il y a trop de division pour même considérer cette belle province d'être auto-affirmée quand vous voyez que le gars d'Ottawa était résident dans la province de Québec avec son père adoptif, Pierre Trudeau, et qu'il agit si vil contre un autre citoyen de longue date qui Mérite le respect et ne pas être soumis à des attaques venimeuses d'un attardé juvénile imprégné de lui-même.

Diane a été encouragée à porter des accusations contre ce personnage ignoble pour qu'elle soit publiquement humiliée et maltraitée physiquement par les hommes de main de just-in. Qu'il ne coule dans l'esprit de personne que Diane a besoin de l'appui de tous les Canadiens qui pensent qu'un jeune ose verbalement attaquer une dame d'un âge honorable et encourage une foule à la dénigrer parce qu'elle ose courageusement poser une question la plus importante que Nous sommes tous préoccupés par l'endroit où nous allons tous. Elle a le droit à sa propre vision et si elle réalise qu'il y a plus de Canadiens de partout au pays à ses côtés, elle se rendra compte qu'elle est un héros bienvenu pour de nombreux Canadiens. Beaucoup favorisent le drapeau du Québec mais ont montré plus de position contre le traître au pouvoir que ceux qui yap d'être des Canadiens et qui soutiennent toujours la destruction du mode de vie que nous chérissons maintenant dans le pays. Et certains de ceux qui arborent le même drapeau sont très articulés dans les deux langues les plus parlées dans le pays comme c'est le cas pour notre héros, Diane Blain.

Oui, non seulement les Canadiens, mais les nord-Américains, vous avez un héros glorieux dans Diane Blain qui exprime les voix silencieuses de beaucoup avec une préoccupation qui va au-delà des frontières canadiennes. Infiltration de masse d'individus non approuvés qui se faufiler par les dizaines et s'accrochent au système de compromis pour être nourri et abrité. La question de notre héros était donc l'argent aspiré pour qu'ils soient remboursés au donateur qui n'a jamais demandé à être des participants à cette fraude flagrante. Merci à notre héros, Diane Blain.

Par Peter Riden

Publicité
Publicité