Publicité
Publicité

Faith Goldy: “journaliste attaqué”

Le 19 mai dernier, des manifestantes se sont rendues à la frontière canado-américaine (Lacolle) à l’appel de la Storm Alliance, l’un des principaux groupes préoccupés par l'immigration illégale. Faith Julia, mieux connue sous le diminutif Faith Goldy, elle est l’une des personnalités Internet les plus connues au Canada.

À Lacolle et Hemmingford. Elle s'est rendue pour couvrir la manifestation. Elle s’est pointée au chemin Roxham, la manifestation antiimmigration devait avoir lieu à Saint-Bernard-de-Lacolle (un peu plus loin). Elle est arrivée plutôt, et a été accueillie par les antifascistes qui s’étaient réunies à cet endroit dans l’espoir de bloquer le groupe Storm Alliance.

Une vidéo documentant les faits, comment elle a été attaquée par les antifascistes, elle s’est faite agressé, poussé, cracher dessus et même qu'une personne un donner une tape sur son téléphone. Les nombreux policiers de la Sûreté du Québec n'ont même pas réagit. La Sûreté du Québec (Service Intégrité Justice) a pour mission de maintenir la paix, l'ordre public, la sécurité des citoyens. Une chaîne YouTube appelée DMS a réussi à identifier diverses personnes associées à cette agression par les Antifa, au moment d'écrire ces lignes, aucune arrestation.

Les médias du Québec, incluant Radio-Canada et TVA, regardent, filment, ils étaient autour de Faith Goldy appareils à la main et attendaient que le premier sang coule. C'est vrai que rapporter l'information, cadrer le sujet, lever et appuyer sur le bouton prise de vue c'est ce qu'ils savent faire de mieux, il ne faut pas leur en demander trop.

La cerise sur le sundae, aucun des médias n'ont rapporté ( faux, exclusivement Rebel médias

) l'agression de Faith Goldy, non aucun! pourtant il y avait une meute de journalistes zooms à la main prêts à défoncer des portes pour pourvoir avoir le meilleur cliché. On peut toute de suite se dire que les nombreuses photos et vidéos ont fait l'objet de censurent. Au bout du compte, la question à se poser, qui est-ce qui décide de ne pas publier quelque chose d'aussi pertinent que la violente agression de Faith Goldy par les antifascistes ? Qui contrôle les médias d'information au Canada ?

Pour chacun des médias il y a un Chef de pupitre, il sélectionne les nouvelles devant être traitées, décide de leur importance en leur assignant une place dans le journal, ajoute des titres aux articles. Chez LCN Groupe TVA, c'est Jasmine Harnois-Lepage, chez Radio-Canada à Montréal c'est Pierre Coté, chez La Presse c'est Nicolas Dussault et Marie-Claude Mongrain, chez La Presse canadienne c'est Michel Saba, chez Le Devoir c'est Louis Gagné et Dominique Reny ect.

Pour ce qui est du côté de CBC, un jeune journaliste du nom de Jonathan Montpetit a eu l'audace de rire de la situation en écrivant un poste sur Twitter, mais n'a pas eu le courage d'écrire ce qui s'est passé réellement. Mettez-vous à sa place il ne voulait pas se faire gronder par ses patrons de Radio-Canada.

Le magazine l'actualité avait son mot à dire. Le patron de l'actualité c'est Alexandre Taillfert, propriétaire de Téo et aussi président de la campagne de Couillard. Je pourrais vous en parler longtemps D'Alexandre Taillfert, mais le but de cet article n'est pas de décrire qui est M.Taillfert, mais plutôt de vous démontrer l'influence derrière les médias.

L'actualité sort un article qui s'intitule : l’attaque d’une journaliste de droite passée sous silence ? À la seconde que j'ai eu connaissance du titre, je me suis dit tout de suite, qui est-ce qu'on veut protégé ? La surprise n'était pas bien grande en lisant les premières lignes. Selon le journaliste Camille Lopez, une vidéo accusant les médias et les policiers d’avoir dissimulé l’attaque de la blogueuse Faith Goldy. Selon Lopez les médias n'ont rien caché de l’affaire, pour appuyer ses dires, il présente une vidéo de CTV Montréal ou on peut voir Faith Goldy reculer, sans plus, cette vidéo est représentative de la désinformation, CTV a caché toutes les scènes d'agressions.

Le journaliste de l'actualité continue sa désinformation, veut nous en mettre plein la vue, en citant la vidéo de CTV : à la 44e seconde, on entend la présentatrice dire : « Il y a eu de l’hostilité de la part des deux groupes, notamment lorsque la blogueuse controversée de droite Faith Goldy est entrée dans la manifestation antifa. » Du côté de TVA : TVA, on ne mentionne pas l’incident. Le journaliste Yves Poirier a choisi de parler de l’arrestation de Jaggi Singh. L’animosité entre les deux groupes n’est toutefois pas cachée, on voit clairement des manifestants antifa insulter les membres de Storm Alliance et leur tendre des doigts d’honneur. Les images montrent alors la scène en question. Qui n’est donc pas cachée.

Voici deux images ci-dessous sur les qu'elle Lopez prétend que rien n'a été caché.

Finalement, Radio-Canada a-t-elle tenté de cacher l’affaire ? Non plus. La photo ci-dessous montre la preuve.

C'est assez cocasse de prétendre que rien n'a été caché, il faut avoir du front tout le tour de la tête pour présenter ces deux images en preuve. On ne voit même pas Faith Goldy, notre cher journaliste Camille Lopez a beaucoup d'humour.

Je vais vous amener sur un autre terrain, M Alexandre Taillefert, M. Subvention, à publier quelque chose sur son mur Facebook à propos du groupe la meute le 17 aout 2017 à 14h57 :

Si vous avez le logo de La meute sur votre profil Facebook ou adhérez aux valeurs véhiculées par ce groupe, vous n'êtes pas quelqu'un avec qui je veux dialoguer. Vous n'êtes pas quelqu'un avec qui je veux échanger malgré nos divergences. Honte à vous.

Vous faites partie des intégristes, au même titre que les supporteurs de l'État islamique, du KKK ou autres groupes extrémistes. Vous êtes un ennemi du bien commun, de la démocratie, de la paix. Si vous utilisez les médias pour promouvoir des valeurs qui en sont proches et ne dénoncez pas La Meute, Trump, les suprémacistes blancs et que vous vous réfugiez derrière la "liberté d'expression" ou "l'attaque légitime de la dangereuse gauche", vous faites partie des problèmes et nous devrions, comme société, vous retirer des ondes hertziennes ou imprimées. Vous êtes un vecteur de transmission de la haine et on se doit de vous dénoncer.

Le Québec mérite que vous réfléchissiez à votre position, la remettiez en question, et que vous fassiez volte-face. Retirez ce sigle hideux.

Le 17 aout 2017 11h00 am, Taillefert dévoile son plan d'affaires : une modernisation de l'industrie du taxi et c'est 4 heures plus tard qu'il dénonce le groupe La Meute sur son Facebook. Je ne veux surtout pas lui porter de mauvaises intentions, mais une tête d'affiche comme lui, il savait bien bien que sa publication ne resterait pas inaperçue, elle serait reprise par les médias de masse.

Et pour finir notre cher gouvernement à consenti à un prêt de 4 millions à Taillefert, devinez donc la date ? Le premier prêt, de 3 M$, a été versé en août 2017 à une filiale de Taxelco, la maison-mère de Téo Taxi. Le second, de 1 M$ cette fois, a été consenti en février dernier avant que celui-ci ne devienne président de la campagne électorale du Parti libéral du Québec.

Il y a beaucoup à apprendre de Alexandre Taillefert, je vous en parlerais un peu plus tard dans un article exclusivement consacré à lui.

Faith Goldy belle et bien à été victime de désinformation des médias de masse.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité