Publicité
Publicité

Un réfugié qui a appuyé ISIS en ligne ne peut être expulsé car il ne renouvellera pas son passeport jordanien

L'Agence des services frontaliers du Canada a de la difficulté à expulser un réfugié qui a appuyé ISIS en ligne.

Othman Ayed Hamdan est venu au Canada sous de faux prétextes, affirmant qu'il était un chrétien persécuté. Pendant son séjour ici, Hamdan a posté sur Facebook des messages identifiant l'infrastructure «pouvant être la cible d'attaques» et encourageant les attaques de loups solitaires.

Hamdan était également l'un des individus à avoir loué les deux attaques terroristes meurtrières sur le sol canadien en 2014.   Hamdan a été acquitté des accusations de terrorisme, mais la Commission du statut des réfugiés lui a ordonné de l'expulser, le considérant comme une menace à la sécurité.

Les responsables ont eu du mal à déporter Hamdan, qui a refusé de déposer les documents nécessaires au renouvellement de son passeport jordanien, indispensable pour voyager.

«Suite aux poursuites judiciaires que j'ai subies de la part du ministre et des représentants de la GRC et de la Couronne, et à une affaire criminelle dont j'ai été acquitté, j'ai développé une multitude de troubles psychologiques», a-t-il déclaré à propos de sa détention.

Les autorités canadiennes demandent à la Jordanie si elles peuvent déporter Hamdan avec un passeport expiré et ses cartes d'identité.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité
Publicité