Publicité
Publicité

L'homme de piltdown

L'homme de Piltdown est l'un des canulars les plus célèbres de la paléontologie. Pendant environ quarante ans, les scientifique ont cru qu'un chaînon manquant de l'évolution humaine avait été trouvé.

L'homme de Piltdown n'en était pas vraiment un... quelques fragments de crâne et de mâchoire seulement. En décembre 1912, les journaux firent leurs gros titres d'une découverte en 1908, dans une carrière du sud de l'Angleterre.

Pendant des siècles, les preuves de la vie préhistorique ont intrigué. Des fossiles trouvés par des fermiers étaient présentés comme des restes de dragons, de géants ou d'animaux noyés lors du Déluge. Au début du xixe siècle, des restes de reptiles géants disparus lancèrent la « fièvre des dinosaures ». Toutefois, la question de l'évolution humaine restait un mystère.

En 1912, un soit-disant crâne préhistorique fut trouvé dans le Sussex. Le Manchester Guardian estima qu'il constituait « de loin la plus vieille trace humaine trouvée jusqu'à ce jour en Angleterre ». L'homme de piltdown (d'après le village du Sussex où il fut trouvé). semblait être le « chaînon manquant » entre les singes et les hommes.

Charles Dawson, avocat de la région et chercheur de fossiles amateur, s'attribua la découverte. La créature fut nommée Eoanthropus dawsoni. Dawson rapporte d'autres trouvailles : une dent en 1913, et une autre et des os, en 1915. À sa mort, en 1916, la place de l'homme de Piltdown dans l'Histoire semblait assurée. 

En 1950, une reconstitution de la tête fut réalisée. En 1953, les Britanniques fêtaient la conquête de l'Everest et le couronnement de la reine Elisabeth II lorsqu'on annonça que l'homme de Pîltdown était un faux. Beaucoup se demandèrent comment un tel canular avait pu perdurer sans la complaisance d'un expert.

La liste des créateurs suspectés comprenait : Dawson, déjà connu pour avoir falsifié des fossiles, Martin Hinton, du Musée d'Histoire naturelle de Londres et Hinton, qui réalisa des tests sur les tâches des os, mois était-il plaisantin ou un détective ? Hinton et Dawson ont sûrement conspiré pour duper Sir Arthur Smith Woodward, du musée.

Sir Arthur Conan Doyle, écrivain et chercheur de fossiles, fut aussi suspecté. Il aurait, selon certains, suspecté. Il aurait, selon certains, qui l'avaient ridiculisé à cause de son intérêt très marqué pour les fantômes, les esprits et la vie après la mort.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité
Publicité