Le géant de cardiff

Les histoires de géants et d'ogres existent un peu partout. Le Géant de Cardiff fit brièvement sensation en 1869. Mais quelle était la vérité ?

Le Géant fut découvert à Cardiff, dans l'État de New York, bien loin du pays de Galles. Des ouvriers creusant un puits sur un terrain appartenant à William C. Newell déterrèrent un homme en pierre haut de 3 m. Le fermier Newell fit rapidement payer 50 cents aux touristes pour contempler le personnage pétrifié.

Que pouvait bien être le Géant de Cardiff ? Certains chrétiens se tournèrent vers leur Bible et affirmèrent qu 'il était un de ceux mentionnés dans la Genèse. D'autres pensaient qu'il s'agissait d'une espèce disparue de méga-humains, fossilisés naturellement ou pétrifiés par un sortilège. D'autres encore déclarèrent que le géant était une statue fabriquée par les premiers missionnaires chrétiens afin d'impressionner les Indiens.

En vérité, le géant était une imposture. Le plaisantin, George Hull un athée, prit grand plaisir à monter cette farce dans \a Bible Belt, avec ses complices, le fermier Newell et les tailleurs de pierre qu'il avait engagés pour sculpter la statue. Hull avait secrètement enterré le géant dans la ferme de Newell, en novembre 1868.

Il patienta un an afin de laisser les habitants oublier le wagon lourdement chargé et dont le mystérieux contenu était dissimulé. Le forage du puits débuta en octobre 1869. Comme prévu, le géant fut découvert par les voisins. Hull récupéra les sommes engagées - et plus encore - lorsque des notables locaux lui proposèrent de l'acheter pour l'exposer à Syracuse.

L'homme de cirque P.T. Barnum, se voyant refuser le géant, décida d'en exposer une copie en plâtre. Très vite, celle-ci attira plus de monde que l'original, qui se trouve désormais au Farmers' Museum, à Cooperstown, dans l'État de New York.

Le Géant de Cardiff fut taillé dans une roche molle, le gypse. La roche n'était pas difficile à tailler, mais son transport posait tailler, mais son transport posait problème puisque l'énorme bloc pesait 2 tonnes. Le géant se voulait très réaliste. De petits trous furent même faits à l'aiguille afin de reproduire les pores de la peau.

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir