Quand Radio-Canada accuse Les Manchettes de fausses nouvelles (Fakes News)

 

Radio-Canada à rajouter une nouvelle catégorie depuis septembre 2017 sur leur site internet : Fausses Nouvelles, sur 146 articles de fausses nouvelles publiées jusqu'à maintenant.  

Les Manchettes apparait seulement une seule fois comme fausse nouvelle le 27 mars 2019. La Presse la même journée, un peu plus tôt, soit à 06h35 à comparer Les Manchettes comme site de fakes news, d'extrême droite dans un article publié par le journaliste Simon-Olivier Lorange.

Il faut aussi comprendre que l'OBNL La Presse et Radio-Canada est liée par des contrats, donc c'est normal de les voir se partager les nouvelles.

Radio-Canada reproche au site Les Manchettes l'article sur le génocide au Nigeria de chrétiens,  selon Radio-Canada il n'y aurait pas de génocide, ça serait une fausse nouvelle.   Pour donner du poids à la fausse nouvelle Radio-Canada : Bouchra Ouatik : démontre à la place que c'est pas 6000, mais 3000, beaucoup moins :

Donc Les Manchette aurait participé à la fausse nouvelle, mais Les Manchettes à pris l'information sur l'Association chrétienne du Nigeria. Pourquoi est-ce que cette association mentirait ?

Vous comprendrez que le véritable but d'avoir créer cet article n'est pas de compté les morts, que 6000 c'est plus important que 3000, mais plutôt de dénoncer les faits que les médias comme Radio-Canada ou l'OBNL La Presse garde le silence quand il s’agit de massacre de chrétiens.

Ce que Radio-Canada ne vous dit pas.

Le Nigeria compte 186 millions de femmes, d'hommes et d'enfants. Parmi ceux-ci, environ 86 millions, 46% de la population, sont chrétiens.

Dans le même temps, le Nigeria d’aujourd’hui est le théâtre d’attaques incessantes contre des chrétiens, notamment des meurtres à grande échelle, des atroces mutilations, des viols collectifs et l’incendie de victimes dans leur maison et leur église.  Deux factions de djihadistes islamistes sont responsables de la plupart des actes de violence.

L'un est le groupe terroriste Boko Haram. En 2014, ces assassins fanatiques - qui se sont ouvertement alignés sur l'État islamique (ISIS), ont tué environ 276 jeunes filles, pour la plupart chrétiennes, de leur école. Boko Haram poursuit ses assauts et est également active au Tchad, au Niger et dans le nord du Cameroun.

Une autre faction meurtrière est identifiée par le nom à consonance innocente, «Berceaux Fulani». Initialement, leur violence était attribuée à des tentatives de confiscation de terres sur lesquelles ils souhaitaient faire paître leurs animaux. Cependant, grâce aux preuves de plus en plus nombreuses de carnages, de brutalités scandaleuses et d’idéologies islamistes, les intentions djihadistes des Fulanis ont été clairement révélées.

Open Doors a signalé en juin 2018 que les terroristes peuls avaient complètement détruit une douzaine de villages chrétiens au cours d'un massacre de quatre jours. Depuis plus de 60 ans, Open Doors travaille dans les pays les plus opprimés du monde, fortifiant les chrétiens afin qu’ils tiennent bon face à la persécution.

La plupart des victimes dormaient dans leurs maisons lorsque les attaques ont commencé, lorsque les bergers musulmans Fulani ont commencé leur tuerie. En quelques jours à peine, une douzaine de villages de l'État du Plateau au Nigeria ont été anéantis.   Jusqu'à 200 chrétiens ont été tués. , Le nombre de morts semble être encore plus élevé, car de plus en plus de corps doivent encore être retrouvés, tandis que d'autres ont été brûlés sans aucune reconnaissance.

Ces deux groupes djihadistes dominants ont bien l’intention de décimer la minorité chrétienne du Nigéria. Leur ultimatum est la conversion à l’islam ou l’imposition de la charia à tous les survivants non convertis. Plus souvent qu'autrement, ils assassinent simplement ceux qui rejettent leurs revendications.

Pour rendre les choses encore plus troublantes, il existe des preuves que le gouvernement actuel du Nigéria est en quelque sorte complice des assauts des groupes islamistes. Alors que des dizaines de milliers de chrétiens nigérians ont été tués au cours des dernières décennies, un nombre incalculable d’autres ont été violés, mutilés, défigurés et handicapés sans pitié.

Voilà la question à Radio-Canada :  ou sont-ils les musulmans persécutés, tués, mutilés au Nigeria ?

Commentaires  

# Bernie 12-08-2021 03:30
Chaque week-end, j'ai l'habitude de visiter rapidement ce site Web
ce site Web est en fait fastidieux et drôle en informations.
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Dianne 25-12-2020 09:19
Vos superbes images, les clips vidéo, les preuves, votre contenu est excellent, c'est rafraichissant et qui fait exactement de la désinformation ?
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Shasta 01-12-2020 15:22
Et oui, plus ça change plus c’est pareil!,, fake news
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Marion 01-12-2020 10:46
c,est par qu’ils sont jaloux de vous, j'aime vous lire, car vos article disent la vérité
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.